Un début de saison en ski de randonnée

Dernière mise à jour : 22 janv. 2021



• Début de saison en ski de randonnée...avec peu de neige !

La neige est là mais en quelle quantité ? Y a t il une sous couche ?

Ça y est le matos est prêt, les skis fartés, les peaux correctement encollées, les piles dans le DVA, 200 % motivé, y a plus qu'à …

Ok, mais un brin de réflexion... A-t-il assez neigé ? Bonne question et même essentielle si vous ne voulez pas massacrer votre matériel d'une part et vous massacrer vous même d'autre part. Si plusieurs chutes de neige conséquentes se sont succédées, pas de problème. Première chute de neige ? Attention où vous mettez les skis ! Connaissez vous le terrain sans neige ? Cailloux, rochers, arbres, …. ça craint, pas besoin de vous faire un dessin (on appelle cela le syndrome Schumacher), par contre prairie, alpage...c'est beaucoup mieux pour les skis et pour vous. Terrain raide, relief marqué, c'est bof, la neige va descendre sous vos skis qui vont toucher le terrain ! C'est vallonné, pente inférieure à 30 °, c'est mieux. Votre manière de skier est importante également. Pas la peine de trop marquer les virages, d'avoir des appuis puissants, de la douceur avant tout si la neige est peu abondante.

Bref vous l'aurez compris, l’excitation des premières neiges doit être mesurée car en ski de randonnée, point de balisage des obstacles. Sous cette belle première neige se cachent une multitudes de pièges. Privilégiez donc des pentes plutôt herbeuses. Et si vous avez le doute ou que vous ne savez pas où allez, n'hésitez pas à vous renseigner ou à faire appel à un professionnel : https://www.esf-serrechevalier-chantemerle.com/hors-piste/ski-rando/

L'hiver dernier début décembre, voilà à quoi ressemblaient nos sorties !



• Le risque d'avalanche au 15 décembre

Domaines skiables fermés engendre absence de relevés nivologiques et donc de BRA (bulletin de risque d'avalanche). Du coup, on doit se contenter de quelques observations et de ce qu'il s'est passé le week-end dernier.

Sur l'ensemble des versants nord au dessus de 2400 mètres, au passage d'un ou plusieurs skieurs (cela pourrait être également le cas avec des raquettes à neige), la neige est très instable et des avalanches ont pu se produire. Pourquoi ? Car la sous-couche est très fragile et se révèle être un pan de glissement. En dessous de 2400 m et hors versant nord, la sous-couche était absente car elle avait fondue. Et maintenant ? Ces derniers jours, nous avons pu observer sur les versants nord au dessus de 2200 m environ la constitution généralisée de givre de surface (gobelets). Les précipitations actuelles sous forme neigeuse au dessus de 2000 m environ vont donc reposer de nouveau sur une couche extrêmement fragile sur l'ensemble des versants nord. Conclusion : restez extrêmement prudents à la sortie des forêts en versant nord. Évitez les pentes à plus de 30 °, sinon la distanciation (il est à la mode ce mot!) sera de mise…



Vous êtes un peu perdus ou hésitants ? C'est par là : https://www.esf-serrechevalierchantemerle.com/hors-piste/ski-rando/

33 vues0 commentaire